L'idée olympique

Forte participation au tir en campagne dans le district de Muri

ak. Le tir en campagne est considéré comme le plus grand événement sportif au monde. Ce week-end, les tirs ont également eu lieu dans le district de Muri. Le meilleur résultat a été obtenu par Simone Näpfer avec 71 points. C'est Kallern qui a pu se réjouir d'être le conseiller communal le plus adroit.

S'asseoir ensemble, discuter des résultats, peut-être chercher des excuses, mais certainement passer des heures agréables ensemble. Après deux ans d'interruption, le tir en campagne a pu se dérouler comme les sociétés de tir du district de Muri en ont l'habitude : avec de nombreux participants, des tentes de fête pleines et une atmosphère conviviale. Dans le district, les tirs ont eu lieu sur cinq stands, à Bettwil, Boswil, Benzenschwil et Abtwil, à la distance de 300 mètres, et le tir en campagne au pistolet s'est déroulé à Muri.
Markus Mathis, président de l'association de tir du district, se montre satisfait. "Le tir en campagne a enfin pu se dérouler à nouveau dans le cadre habituel", dit-il. Et ce, d'autant plus par un temps aussi exceptionnel. La seule ombre au tableau est le recul du nombre de tireuses et de tireurs. Ils étaient 935 à effectuer le tir en campagne à 300 mètres, 348 sur le pas de tir de Benzenschwil, 397 sur celui de Boswil et 124 sur celui d'Abtwil. A cela s'ajoutent les diplômés de Bettwil et Rottenschwil, qui sont organisés dans des cercles de tir au-delà du district de Muri. "Moins qu'avant Corona", doit annoncer Mathis. Il considère comme un point positif les 169 participants au tir en campagne au pistolet.

Le conseiller municipal de Kaller frappe le plus fort

Simone Näpfer, de la société de tir de Bünzen, a obtenu le meilleur résultat. Seul le dernier des 18 coups a manqué de peu le maximum, si bien qu'au final, elle a obtenu 71 points sur 72 possibles. Dans le district de Muri, comme dans tout le canton d'Argovie, il n'y a pas eu de résultat maximum.

Simone Näpfer (SG Bünzen) a obtenu le meilleur résultat. Elle a obtenu 71 points sur un total possible de 72.

Parmi les participants, de nombreux membres des autorités. Des délégations de trois personnes de tous les conseils communaux du district ont été invitées au tir sur cible des autorités. En vue de la fête cantonale argovienne de tir qui aura lieu l'été prochain dans le district de Muri, le comité d'organisation profite de l'occasion pour informer les membres des autorités - sur l'état actuel des travaux de planification, mais aussi sur le tir en général. Mais bien sûr, les représentants des communes se sont aussi risqués à tirer. Et c'est ce que Christian Widmer, Daniel Schwegler et Bernhard Koch de Kallern ont fait de mieux. Ils ont remporté la victoire avec une nette avance sur Mühlau et Muri. Pius Engel, d'Abtwil, a obtenu le meilleur résultat individuel au tir des autorités avec 64 points.

Le conseil communal de Kaller a remporté le tir des autorités qui s'est déroulé à Boswil, de gauche à droite : Daniel Schwegler, Bernhard Koch et Christian Widmer.

Troisième "cantonale" dans l'arrondissement

Beat Brun, président du comité d'organisation de la Fête cantonale argovienne de tir 2023, a profité de la rencontre de tous les conseillers communaux pour rendre cet événement présent auprès des autorités. "Nous n'apportons pas seulement du bruit et du trafic, mais nous faisons quelque chose pour la région, pour le tourisme", a déclaré Brun. Selon lui, la première fête cantonale de tir argovienne a eu lieu en 1878 - dans le district de Muri. La troisième "cantonale" a eu lieu en 1888, à nouveau dans le Freiamt. "Depuis, 135 ans se sont écoulés et c'est le temps que nous avons dû attendre pour que cet événement ait à nouveau lieu chez nous".
Malgré Corona, le CO est sur la bonne voie. "Mais nous devons rester actifs dans différents domaines. En matière de sponsoring, par exemple, tous les objectifs ne sont pas encore atteints". La publicité est en cours dans toute la Suisse. Lors de nombreuses manifestations de tir, le CO distribue des sandwichs et des plans de tir. "Nous espérons que ces efforts seront récompensés par de nombreuses inscriptions à partir de décembre". Pour attirer l'attention sur le tir sportif, des manifestations comme le Tir en campagne sont très importantes. Les années de pointe, il y a eu 150 000 participants, l'année dernière 110000 malgré la Corona. Brun se réjouit particulièrement de voir que les jeunes sont toujours nombreux à participer au Tir en campagne. "Ils sont l'avenir de notre sport et nous devons investir dans leur promotion". C'est ce qu'il fait également en vue de la "fête cantonale" de l'été prochain.